MATT DARRIAU PARADOX TRIO

Jeudi 9 novembre 1995, 21h

Cinéma
25.-

Ce sont trois chefs-d’œuvre de l’histoire du cinéma muet que le compositeur et saxophoniste américain Malt Darriau a choisi d’illustrer musicalement avec son groupe, le Paradox Trio, formé de quatre (!) musiciens. Cette formation inhabituelle (sax, flûte, violoncelle électrique, guitare et percussions) accompagnera en direct l’un des plus grands classiques du cinéma muet, «Le cuirassé Potemkine », du Russe Eisenstein, rendu célèbre par son montage haletant (le film compte 1300 plans) et par sa fameuse scène du massacre des escaliers d’Odessa. Le programme sera complété par la projection de deux chefs d’œuvre du cinéma surréaliste, le fameux « chien andalou » réalisé en 1928 par Luis Bunuel, avec la collaboration de Salvador Dali ainsi qu’un petit film expérimental réalisé par Marcel Duchamp « Anemic Cinéma ». Le Paradox Trio est formé de Mati Darriau, membre du groupe Klezmatics, l’un des artisans du renouveau de la musique klezmer aux Etats-Unis, de Brad Schoeppach, un guitariste très original entendu à la Spirale avec Dave Douglas, de Seido Salikofski, un grand spécialiste des percussions tziganes et de Rufus Cappadocia qui joue d’un étrange violoncelle électrique à cinq cordes.