KRISHNA BHATT

Samedi 4 mars 1995, dès 19h30

World
28.-

Voici une soirée dédiée à l’extraordinaire richesse culturelle de l’Inde, à travers deux de ses fleurons, la gastronomie et la musique. Vous pourrez tout d’abord goûter à quelques spécialités indiennes, réalisées sous la direction de Peter Braganza, un musicien d’origine indienne domicilié dans le canton de Vaud, qui aime retrouver et faire partager les saveurs de son enfance. Après les nourritures terrestres, place aux nourritures spirituelles avec les ragas et les talas d’un grand maitre du sitar, Krishna Bhatt, accompagné par un joueur de tablas et un tampura. Né à Jaipur (Rajasthan), dans une famille de musiciens, Krishna Bhatt s’est initié à la musique par son père, qui fut l’un des premiers disciples de Ravi Shankar. A 17 ans, il gagna un important prix de la radio indienne et dès lors ses performances ont été applaudies aussi bien en Inde qu’à travers l’Europe et l’Amérique du Nord. Profondément ancré dans la tradition, il est également ouvert sur la musique moderne, ainsi que le prouvent ses collaborations avec le compositeur Terry Riley, le Kronos Quartet ou le musicien nubien Hamza El Din. Il a composé des musiques pour des spectacles de danse, des concerts de musique expérimentale contemporaine ou des musiques de films, dont celle de «No Man’s Land », d’Alain Tanner, avec Terry Riley. Son style musical est apprécié pour sa virtuosité, son originalité et surtout pour la profondeur de l’émotion musicale qui se dégage.